Introduction

Mis à jour le 06/06/2021.

Si vous utilisez un Mac ou un PC pour pratiquer ou enregistrer votre guitare, il y a de fortes chances que vous utilisiez une station de travail audio-numérique (une STAN) ainsi que des simulations d’amplis, de pédales et d’enceintes. Comme présenté dans le post “IR Partie2“, l’élément nécessaire pour la simulation d’enceinte est le chargeur de réponse impulsionnelle : c’est ce composant qui transforme le son de votre guitare et ampli et le combine à une empreinte de l’enceinte guitare et du micro d’enregistrement pour fournir le résultat final.

La plupart des logiciels de simulation d’ampli guitare embarquent une section “enceinte” qui très souvent met en oeuvre la technologie des réponses impulsionnelles et -dans un grand nombre de cas- cette section vous permet de charger ou d’importer des IRs tierces. Cette section embarquée peut s’avérer très performante et vous fournir des résultats convaincants. Mais pour plus de flexibilité et de contrôle, vous pouvez également utiliser un chargeur dédié (pour peu que votre simulation d’ampli vous permette de bypasser/de mettre à off la section cab). Dans mon expérience personnelle, l’utilisation d’un chargeur dédié me permet d’obtenir de meilleurs résultats, avec plus de possibilités pour paramétrer les sonorités obtenues. Ce post fournit un petit panorama de cette approche et présente des chargeurs payants et gratuits parmi les plus populaires.

Les chargeurs d’IRs embarqués

Nombreux sont les simulateurs d’amplis à embarquer cette fonctionnalité : Overloud Thx, les plugins Mercuriall (Reaxis par exemple), Positive Grid Bias amp, TSE X50,… Certains d’entre eux sont assez sophistiqués puisqu’ils peuvent aller jusqu’à proposer du placement de micros. C’est par exemple le cas pour Overloud Th3 et Mercuriall Reaxis.

Section CAB de Reaxis
Section CAB de TH3

Dans ces deux simulateurs, vous pouvez également charger des IRs tierces, mais vous perdrez bien entendu la capacité à fixer la position (cela nécessite un format spécifique, format qui n’est pas à ma connaissance standardisé aujourd’hui).

D’autres simulateurs ne disposent “que” d’un chargement d’IR conventionnel, sans placement du micro :

Section CAB de TSE X50

Tous ces simulateurs sont capables de fournir d’excellents résultats, que ce soit avec les IRs livrées ou avec des IRs tierces.

Pour plus de contrôle et de flexibilité, vous pouvez également débrayer la section cab embarquée et router votre signal vers chargeur dédié.

Routage vers un plugin dédié

C’est aussi simple que d’ajouter votre plugin chargeur d’IR après votre simulateur et de débrayer / éteindre la section CAB de votre plugin de simulation d’ampli (ou de supprimer le bloc correspondant, comme dans TH3 par exemple). Dans le cas contraire, empiler deux chargeurs aboutit à un son étouffé et inexploitable.

Simulation PUIS chargeur d’IR

Dans mon cas personnel, j’utilise plusieurs setups lorsque je pratique ou que j’essaye d’enregistrer mes guitares :

  • entrée DI et full digital : simulation d’amplis/pédales , simulation de cab
  • pédale d’overdrive puis carte son et simulation d’amplis/cab
  • pédale d’overdrive et pédale préamplificateur, puis carte son et simulation de cab
  • pédale d’overdrive et amplificateur, torpedo reload puis carte son et simulation de cab

J’utilise également des IRs de différents fournisseurs : certains packs gratuits mais surtout des CAB Two-Notes et des IRs Ownhammer. J’utilise également mes propres IRs, accessibles en téléchargement gratuit sur ce site (ici). Je change fréquemment mes réglages et j’interchange souvent overdrive, amplis et simulations pour une IR donnée… Et pour obtenir des résultats qui me plaisent, j’utilise la plupart du temps Nadir 2.0 et Two-Notes Wall Of Sound.

Les chargeurs d’IRs logiciel

Alors, quel chargeur choisir ? Ne peut-on simplement pas attraper le premier loader qui tombe sous la main et jouer sans trop s’en préoccuper ? D’ailleurs, ne devraient-ils pas sonner tous de manière identique en utilisant une IR donnée ? Dans la pratique, tous les chargeurs devraient fournir le même rendu en partant de la même IR… Mais vous pourrez vous rendre compte de différences plus ou moins significatives d’un chargeur à un autre : certains chargeurs peuvent appliquer un décalage à votre fichier IR, certains peuvent utiliser ou non une conversion d’échantillonnage (sur- échantillonnage interne), ils peuvent calibrer leur volumes en entrée/sortie de manière légèrement différente, ou encore être limités à une longueur d’IR donnée (sans que cela ne soit toujours très explicitement précisé…). Toutes ces petites différences peuvent engendrer des différences de rendu plus ou moins perceptibles….

Par ailleurs, un chargeur donné vous fournira la plupart du temps plus d’options pour ajuster et définir votre son : passer un petit peu de temps à en choisir un ou deux et à les tester peut largement valoir l’effort 🙂

Le volume en entrée / sortie du chargeur d’IR est important dans le rendu : un chargeur dédié vous permettra de contrôler plus finement cet aspect, soit par la mise à disposition de contrôles de volume directement au sein du plugin, soit par le bais de votre STAN (plugin de gain par exemple).

Chargeurs d’IR gratuits

J’ai recensé ici 3 chargeurs gratuits :

  • Nadir de Ignite Amps
  • Pulse de Lancaster Audio (anciennement Rosen Digital Audio)
  • Lepou (Poulin), dont les mises à jour ont stoppé l’an dernier

S’il ne devait y en avoir qu’un a télécharger et utiliser, alors ce serait Nadir 2.0, un chargeur simple et efficace. Ce plugin est conçu et maintenu par Ignite Amps et les versions actuelles sont hébergées pour le téléchargement sur le site de STLTones : https://www.stltones.com/products/stl-ignite-emissary-plug-in-bundle (Nadir 2.0 fait partie du bundle Emissary, un simulateur d’ampli de Ignite). Pour l’obtenir, créez un compte sur STL Tones, ajouter le bundle à votre panier, faites un check-out : c’est gratuit et vous obtiendrez un lien de téléchargement.

Nadir 2.0 dispose des fonctionnalités fondamentales pour sélectionner et appliquer des IRs. Deux IRs peuvent être chargées et mixées. La navigation dans des collections d’IRs est assez pratique à travers les deux listes de fichiers qui sont au centre de la GUI. Nadir supporte l’enregistrement des réglages à travers un système de presets. Trois modes de routage sont disponibles : Mono, Dual Mono et Stereo et Nadir dispose d’un LPF, d’un HPF et d’un contrôle de resonance (mentionné dans ce post). Vous avez la possibilité d’ajuster le volume en entrée et en sortie ainsi que le volume de chacune des deux IRs. Les résultats fournis sont simplement excellents. Si il était doté de VU-mètres pour présenter le volume en entrée et en sortie, il serait parfait. Bon, vous pouvez toujours obtenir ces infos à partir de plugins de votre STAN (Metering dans Logic Pro X par exemple).

Deux éléments que j’utilise fréquemment me manquent toutefois sous Nadir : l’absence de simulateurs d’ampli de puissance (mais vous pouvez utiliser le TPA-1: voir ce post) et l’absence d’EQ embarqué. Là encore, cela peut être géré à travers des plugins tiers.

Nadir 2.0 : keep it simple

Pulse, de Lancaster Audio est également entièrement gratuit. C’est une version allégée et simplifiée de Nadir, qui semble avoir été créé à partir de Nadir 1.0. C’est sobre, simple et efficace. Un bouton de swap des IRs (A<->B) permet de changer d’IR en un clic: intéressant pour auditionner/tester les IRs. Pulse donne également de très bons résultats. A télécharger sur :  https://lancasteraudio.com/pulse/

Lancaster Audio Pulse

Il semble que les activités du blog et plugins de Lepou aient cessé : ces plugins étaient parmi les tous meilleurs plugins gratuits et ils étaient régulièrement encensés par les utilisateurs. Plusieurs simulateurs d’amplis étaient disponibles ainsi qu’un chargeur de réponse impulsionnelle (LeCab). Vous pouvez probablement trouver des copies sur internet, mais scannez-les (antivirus) avant de les installer si vous les téléchargez de sources peu connues.

LeCab est un chargeur de réponses impulsionnelles simple et performant : 6 IRs peuvent être chargées et mixées, un inverseur de phase, un delay pour ajustement fin de la phase, un HPF, un LPF et des contrôles de volume…. Je ne l’utilise plus depuis quelques temps, notamment parce qu’il traite mes propres IRs avec un décalage dans les fréquences qui change fortement le rendu… Il fonctionne toutefois très bien avec de très nombreuses IRs….

Poulin LeCab 2 (plus maintenu)

Chargeurs payants

Je liste ici trois cinq chargeurs dans cette catégorie :

  • Two-Notes Wall Of Sound
  • Overloud SuperCabinet
  • Ignite Libra
  • RedWirez MixIR3
  • 3 Sigma Audio Impulsive

Vous l’aurez déjà compris en lisant ce blog, mon chargeur favori est Français et c’est Wall Of Sound de Two-Notes. J’ai la chance de posséder plusieurs hardware de Two-Notes et j’ai découvert Wall Of Sound avec le Torpedo Reload (load-box et atténuateur). Wall Of Sound était gratuit durant la période du confinement du COVID-19, jusqu’au 11 Mai 2020. Lorsqu’il était payant, l’achat d’un CAB était -je crois- nécessaire pour obtenir une licence WOS (environ 8 Euros le cab et donc la licence). Bon, pour faire synthétique et direct, je pense que WOS est le meilleur chargeur d’IRs du marché (ok, il y a peut être une légère pointe de chauvinisme la-dedans, je n’ai pas non plus testé tous les IRs loaders….:) ). Il supporte le format propriétaire des cab Two-Notes avec placement de micros, bien sûr, mais il supporte aussi parfaitement toutes les IR tierces. Et surtout WOS concentre dans un même plugin une majorité d’outils nécessaires pour sculpter et ajuster votre son, que ce soit pour la pratique, l’enregistrement, le mix… Volumes ajustables et VU-mètres en entrée et sortie ? check ! Simulation d’amplis de puissance ? check ! Placement des micros (sur cabs Two-Notes) ? check ! Ajustement de la phase ? check ! Egaliseur ? check ! Compresseur ? check ! Exciter ? check ! Saturation ? check ! Reverb ? check ! …. WOS permet de charger et de mixer un nombre illimité jusqu’a 20 cabs ou IRs – tant que votre CPU et vos oreilles peuvent encaisser – … A l’exclusion du placement de micros, toutes les fonctionnalités sont disponibles avec les IRs conventionnelles. Qualité sonore excellente, pratiquement pas de bugs…. Allez-y ! https://www.two-notes.com/fr/wall-of-sound. Et par ailleurs, le produit dispose d’une documentation très claire et très complète.

Two-Notes Wall Of Sound

Overloud est bien connu pour son simulateur d’ampli guitare TH-U : c’est probablement l’un des tous meilleurs du marché aujourd’hui. En mai de cette année (2021), Overloud a mis à niveau les capacités de son chargeur d’IR avec la sortie de SuperCabinet, qui est disponible en tant que module de TH-U (édition Premium) ou en tant que plugin autonome. SuperCabinet vous permet de mixer 4 enceintes au format Overloud ou 4 IRs conventionnelles en mode de mixage standard, ou 3 enceintes ou IRs en mode de mixage multibandes. Il est livré avec des filtres HPF, LPF, un contrôle du délai et un égaliseur 2 bandes. Il offre la possibilité très intéressante d’enregistrer l’IR résultante. 79 Euros, plus d’infos sur : https://www.overloud.com/products/supercabinet

SuperCabiner, mix multi-bandes

Libra est disponible chez STL Tones : il s’agit essentiellement de Nadir sous stéroïdes car il est capable de charger et de mixer jusqu’à 8 IR avec un « mixeur cartésien » intuitif et graphique. Il utilise les mêmes commandes que celles décrites ci-dessus dans la section Nadir et offre également une excellente qualité sonore. Il prend en charge les IR d’une durée allant jusqu’à 500 ms et peut enregistrer votre mix dans une nouvelle IR. Nécessite un compte gratuit ILok. 49,99 $, voir STL Tones :  https://www.stltones.com/products/stl-ignite-libra-1

Libra, vue “mixeur cartésien”

Rewirez fait partie des pionniers et s’est forgé une solide réputation en fournissant des IRs de qualité. Alors même si je ne possède pas MixIR3, il semble qu’il s’agisse d’une des rares alternatives logicielles à Two-Notes sur le marché aujourd’hui. MixIR3 met à disposition des modules contenant des enceintes et des micros, modules qui supportent le placement du micro. Trois effets principaux sont livrés avec le logiciel : Redwirez EQ (égaliseur et filtres), une réverb baptisée PCM60 et un effet nommé Giganator (eq typée “live”). Les utilisateurs peuvent charger et mélanger les IRs, et exporter le résultat sous la forme d’une nouvelle IR. 59.99 $ , https://redwirez.com/products/mixir3-ir-loader

RedWirez MixIR3

Enfin, je ne possède pas non plus le chargeur suivant : Impulsive de 3 Sigma Audio … mais j’ai joué un petit moment avec la version d’évaluation de TSE X50 et Impulsive ressemble comme deux gouttes d’eau au chargeur d’IR de TSEX50.

Simple, direct, efficace : 2 IRs peuvent être chargées et mixées, vous pouvez ajuster les volumes, inverser la phase, jouer sur un délai entre les IRs (utile pour la phase), définir un HPF un LPF (les petits cercles rouges et verts sur le graphe de l’IR) et appliquer un traitement d’EQ prédéfini (“movement”). Un chargeur simple et direct, qui vient avec une petite collection d’IRs. J’apprécie le graphe de fréquence des IRs, intéressant pour se rendre compte de l’ampleur de la partie basse… 20.00 $. https://www.3sigmaaudio.com/impulsive/

Impulsive 3 Sigma Audio

Conclusion

Utiliser un chargeur dédié peut vous permettre un contrôle plus complet sur vos sons et peut vous permettre d’obtenir de meilleurs résultats.

En bonus, si vous souhaitez pouvoir comparer les qualités de pédales, d’amplis ou de simulateurs, utiliser un chargeur dédié -avec des IRs que vous connaissez bien- vous permettra d’avoir un point de comparaison stable. Très intéressant à mon avis, car il vous permettra de vous rendre compte plus facilement du son réellement produit par un matériel ou un simulateur -et de ce qui peut être attribué aux IRs elles-mêmes.

Mises à jour

  • Création : 25 Mai 2020
  • Mise à jour : 6 Juin 2021